Les 9 astuces zéro-déchets qui me SAOULENT

Dans la tendance zéro-gaspi, je suis au niveau maternelle grande section : je lis des trucs, j’essaie de recopier ce que font mes copines qui déchirent (wink wink @ Céline, Sandra, Chiara, Alicia…), j’ai acheté un composteur et je suis pas sûre de faire ça bien, mais JE FAIS DE MON MIEUX, un pas après l’autre.

Du coup il y a des trucs qui me gavent copieusement dans mon petit chemin de padawan, ce sont les listes de conseils « trop fass » du zéro-déchet qui en fait sont pas faciles du tout.

3 conseils zéro-déchet « je suis pas ta mère »

Se mettre au batch-cooking

Pour moi le batch cooking c’est : le samedi tu fais ta liste de repas de la semaine suivante et tu vas acheter toutes tes courses, et le dimanche tu passes 4h à tout préparer et à le mettre dans des tupperwares (en verre hein, bien sûr) pour pouvoir faire à dîner pour toute ta famille en 15 minutes ou presque pendant une semaine.

>>> Pourquoi c’est non merci :

J’ai pas fini de lire que j’ai l’impression qu’il faut un niveau d’organisation de guerrier… et je suis une famille de 1 personne seulement ! J’aime bien l’idée de décider ce qu’on va manger la semaine suivante pour rendre les courses plus rapides et les décisions de repas plus faciles. C’est juste la corvée du dimanche qui me fait flipper, et je parle même pas de l’alarme « cool une charge mentale de plus qu’on va coller sur les femmes ». Parce que je vois pas trop de mecs me parler de batch-cooking hein soyons honnêtes…

Faire ses propres yaourts

>>> Pourquoi c’est impossible :

Ma cuisine fait 3 mètres carrés (bienvenue à Paris), j’ai déjà optimisé chaque recoin, étagère, placard possibles pour pouvoir la naviguer, j’ai tout simplement pas la place de stocker une yaourtière. Donc je continue avec mes pots de yaourts, que je jette dans la poubelle jaune puisque depuis cette année à Paris c’est permis !

Cuisiner les fânes des légumes, la peau des fruits…

>>> Pourquoi j’aimerais bien mais on va se calmer Micheline :

Attention ma raison est totalement conne quand j’y pense : ça sonne vraiment comme un conseil d’extrémiste retranché(e) au fond de son bois avec ses chèvres. EVIDEMMENT je me rends bien compte que c’est du bon sens, et j’ai bien vu passer une fois une recette de soupe aux fânes de radis qui a l’air sympa, j’ai juste pas (encore) le réflexe.


2 conseils zéro-déchet « mon corps, mes droits »

Adopter la coupe menstruelle

>>> Pourquoi je trouve ça bien pour les autres si elles veulent mais pas pour moi :

Je n’aime pas l’idée de m’enfoncer un truc en silicone dans le vagin, même si c’est du silicone médical. Je n’aime pas non plus l’idée d’avoir le sang qui stagne là en attendant de rincer ma cup. Je suis gavée d’avance avec la logistique de faire bouillir sa cup avant de la remettre. Mais je n’aime pas non plus l’idée de continuer à utiliser des tampons. Donc je crois qu’en 2020 je vais passer à la culotte menstruelle. Ca coûte plus cher, certes, mais je suis plus à l’aise avec ce concept-là c’est tout.
Maintenant que j’y pense, j’aurais du demander ça pour Noël en fait 🤔.

Utiliser du savon en brique

>>> Pourquoi je comprends plus rien :

Donc moi j’étais restée au moment où on m’a dit que le savon c’est mal parce que ça reste là à sécher à l’air libre et y’a plein de bactéries dessus. Maintenant on sort des articles qui disent que ça se conserve mieux que du gel douche, que ça contient moins de substances dangereuses, que c’est meilleur pour la peau et pour la planète car il n’y a pas ou peu d’emballage. Du coup je suis encore dubitative sur la marche à suivre, mais c’est vrai que je suis passée au shampoing solide et je suis conquise. Du coup je vais peser le pour et le contre en finissant mon flacon de gel douche.


3 conseils zéro-déchet « Papa c’est toi ? » « non c’est Julien Vidal »

Attention c’est la partie où tous les fans de « ça commence par moi / avec vous » vont me lapider alors laissez moi faire un disclaimer : Oui je trouve que ce qu’il fait c’est bien et que c’est vital de commencer à se tirer les doigts des fesses d’une manière ou d’une autre. Ya juste 3 conseils à lui que je trouve compliqués à mettre en place.

Rester 3 minutes sous la douche

>>> Julien Vidal n’a manifestement pas les cheveux longs

Bon déjà vivre avec un chrono sous la douche quand tu viens de te lever, c’est pas le meilleur moyen de commencer sa journée, MAIS oui c’est possible de se doucher en 4 minutes 10 secondes si tu dois juste te laver le corps : j’ai testé et approuvé, c’est la durée de I like it de Cardi B. PAR CONTRE, les jours où je dois me laver les cheveux (shampoing et rincage x 2 car je n’utilise plus d’après-shampoing – coucou Sandra !), il me faut AU MOINS 4 minutes de plus, soit la durée de Work Bitch de Britney Spears. Chacun ses références, mais le lavage de mes cheveux (tous les 4 jours) n’est pas négociable.

Régler la température de son chauffe eau entre 55° et 60°

>>> Julien Vidal n’est probablement pas locataire à Paris

Je m’avance sans doute, si ça se trouve il y a un pied-à-terre. Mais désolée Juju, je viens de regarder et mon proprio ne m’a pas fait installer le modèle avec un petit écran de contrôle « bip-bap-boup voilà la température optimale ». Mais je ne culpabilise pas parce que j’ai une douchette qui rajoute de l’air dans l’eau pour en consommer moins, et ça t’y avais pas pensé HAHAHA c’est qui la boss ?! 😎

Régler la température de sa maison à 19°

>>> Julien Vidal n’est probablement pas locataire à Paris (bis)

Pareil hein : mon appart n’a pas de thermostat, je compte juste sur 2 radiateurs électriques qui datent des années 90 (juste avant l’obscolescence programmée) ¯\_(ツ)_/¯ Alors ok, je suis peut-être de mauvaise foi et je peux m’acheter un thermomètre. Mais en attendant je trouve ça pas actionnable pour tout le monde comme conseil, et donc… ça me saoule ce genre d’astuce à côté de la plaque pour mon cas.


Le conseil spécial défi de noël

Emballer ses cadeaux dans un furoshiki

>>> Pourquoi je ne m’appelle pas Marie Kondo

Dans un précédent post, Céline se demandait comment faire pour emballer ses cadeaux de noël sans papier. BOUM des furoshiki c’est la réponse ! Même si je me vois moyennement mettre à contribution mes torchons, mes serviettes et mes draps ! Non ? C’est pas comme ça que ça marche ? Bon tant pis, heureusement il y a plein d’autres idées si on a fini sa réserve de papier cadeau de l’an dernier :

Mais allez fais voir tes origami, je veux bien essayer à Noël prochain 🙂

2 commentaires sur “Les 9 astuces zéro-déchets qui me SAOULENT

    1. Ah bah tant mieux parce que ras-le-bol d’être culpabilisé dès qu’on ne s’y prend pas bien ! Pour quoi que ce soit d’ailleurs 😀 l’important c’est le premier pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *